Bonjour Walter, merci d’avoir répondu présent pour cet interview. On adore les glace et en plus : c’est l’été ! D’où vient votre passion des douceurs glacées ?

Walter : Dans ma famille, on aime cuisiner et préparer des desserts. Mes parents tenaient une boutique de pâtisserie-glacier donc on peut dire que je suis né dedans. Au fil des années, je découvre les glaces avec leurs différents saveurs et arômes. Curieux, j’ai voulu en savoir davantage et je me suis essayé à créer des glaces originales.

LeTriomphe.fr : Justement, j’allais vous demander, comment êtes-vous devenu maître glacier et créateur ?

Walter : J’ai toujours été intéressé par la création. J’aime sortir des sentiers battus et découvrir de nouvelles saveurs, de nouveaux parfums. Pendant les vacances d’été, je m’amuser à créer des glaces et des sorbets avec toutes sortes de fruits, et même des légumes doux comme les carottes et les betteraves. À l’époque, je me suis offert une petite sorbetière SEB qui faisait bien job et m’accompagnait dans mes moments de recherche. Aujourd’hui on en trouve pas mal de modèle qui sont vraiment performantes sur le site sorbetiere.net !

LeTriomphe.fr : À quel moment avez-vous ouvert votre première boutique ?

Walter : Très touche à tout, j’ai exercé beaucoup de métiers avant de me focaliser sur ma passion première : la création et la fabrication de glaces. J’ai travaillé comme décorateur d’intérieur, chauffeur de taxi, puis cuisinier dans une grande chaîne de restaurants avant d’exercer comme maître-pâtissier dans la boutique de mes parents. Là, l’envie de voir m’a encore pris et j’ai décidé de m’établir à Deauville il y a 5 ans. J’y ai ouvert ma première boutique.

artisan glacier2

LeTriomphe.fr : Quelles sont les matières premières que vous affectionnez beaucoup pour vos créations ?

Walter : j’aime travailler les produits classiques comme le chocolat, la vanille et les fruits. Selon la saison, j’aime surprendre ma clientèle avec des goûts originaux en incluant dans mes ingrédients  des légumes ou des herbes aromatiques comme le concombre ou la cannelle. J’aime aussi travailler des produits exotiques.

Merci pour toutes ces réponses, on arrive avec nos cuillères !